navigation

Ma Môman à moi 26 avril, 2007

Posté par sepamoi dans : Non classé , 21 commentaires

Bonjour ,

Bien content de te voir ici « Dans le monde Merveilleux des Pérégrinations et gnagnagna gnagnagna »

Comment vas-tu ?

Ben voilà, ma Môman est chez moi depuis hier et ce jusqu’au WE.
Je crois que tu t’en es aperçu avec le foin qu’elle à fait ce matin.

Môman, Elle a du savoir vivre : Elle patiente que la salle de bain soit enfin libérée et que ma p’tite femme se soit enfin préparée, pomponnée et carapatée pour le boulot . Jusque là tout va bien .

Môman Impec Bien joué !…Rien à r’dire !

Mais où ça s’complique, c’est quand elle émerge de la chambre. Alors, fini le calme , le silence… Schcraaaaaatch frrrrrrrt frrrtttttt scraatttchhhh : LES SACS EN PLASTIC avec les médicaments d’dans .

UNE VALISE J’VOUS L’DIS : UNE VALISE PLEINE !

Et vas y que j’te farfouille l’sac qui fait plus de bruit le matin que l’soir. Vas savoir pourquoi ? Mais c’est comme ça …

Yhou yhouuu Mon fils ! Tu as bien dormi ? T’es jambes ne te font pas mal ?
T’as pris tes médicaments qui guérissent ? Tu as bu ton café ?
Tu sais que tu bois trop de café ? Hier, ben t’en a bu 7 !
Il faudrait que tu boives plus d’eau ! C’est bon pour les crampes l’eau !
- Mais Môman Y’a d’l’eau dans l’café
- Arrrh ! Rigole pas avec la santé , c’est sérieux la santé
- Bien Môman

J’m’énerve un peu :
- TIENS R’gardes ! Et j’m’enfile 2 verrres d’eau devant son nez
Tu crois qu’elle va culpabiliser de m’avoir un tantinet énervé ? : Tu parles …
- Tu veux pas en r’boire un autre pour faire plaisir à ta pauvre mère ?
Pfffff ! 3 verres de flottes à 7H du mat !
J’vais avoir les boyaux qui chantent tout la matinée…

Et elle :
- J’entend ton ventre gargouillé tu as peut-être faim ? Tu veux une tartine ? …Avec un verre d’eau ? …Tu Veux ?

………….Arrrrrh ! A l’aide !!!! ………..

la prévention cardiovasculaire |
Le Stress en entreprise |
CDOMK81 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | psychothérapie humaniste
| Naturopathie, Nudisme, Sexo...
| I hate eating ou les confes...